pexels ron lach 8453661 resultat

L’industrie de la mode est l’une des plus polluantes au monde. Selon l’ONU, elle serait responsable de 20 % des eaux usées mondiales et 10 % des émissions mondiales de carbone.

Entre 2000 et 2015, la production mondiale de vêtements a presque doublé pour atteindre plus de 100 milliards de tonnes. Et l’industrie textile délocalise souvent sa production dans des pays où la réglementation est moins stricte en matière de protection de l’environnement.

“Cette industrie émet plus de carbone que l’aviation internationale et le transport maritime réunis. On parle d’une quantité incroyable qui pose un réel problème en terme d’émission de carbone, mais aussi d’utilisation d’eau. À titre d’exemple, il faudrait 13 années pour boire l’eau utilisée pour fabriquer un jean et un tee-shirt” , explique Fee Gilfeather, experte en développement durable chez Oxfam.

“Il ne s’agit pas seulement des vêtements, il y a aussi l’emballage, l’acheminement des matériaux vers les lieux de confections et ensuite des vêtements vers les sites de distribution”, ajoute Laura Antonia Jordan, du magazine Grazia .

L’année dernière, des grands noms de l’industrie de la mode se sont impliqués dans la lutte contre le changement climatique, via une charte dans laquelle ils se sont engagés à réduire leurs émissions de carbone de 30 % d’ici 2030.

Article Paru sur le site Euronews

Related Post

Laisser une Réponse

Laisser un commentaire